The First European Consulting Organization 100% Dedicated to SaaS and Cloud Computing

Louis Nauges

Subscribe to Louis Nauges: eMailAlertsEmail Alerts
Get Louis Nauges: homepageHomepage mobileMobile rssRSS facebookFacebook twitterTwitter linkedinLinkedIn



Birthday-cake 3 ans Trois ans déjà ! Trois ans, seulement !

L’un de mes premiers textes sur ce blog, le 22 février 2007, était consacré à l’annonce officielle, à Paris et en première mondiale, de Google Apps dans sa version professionnelle.

Equipe lancement Google Même si une grande partie de la petite équipe Google qui y participait à depuis changé d’activité, Laurent Lasserre, deuxième depuis la droite, en est toujours de responsable France.



Google Apps : la maturité après trois ans

A sa naissance, Google Apps était l’une des toutes premières offres SaaS, Software as a Service, qui avait l’ambition de couvrir les besoins de base en Bureautique Web 2.0.
Google Apps - 2007 - 2009
Google Apps, en 2007, c’était :
- Une solution révolutionnaire : toutes les fonctionnalités étaient accessibles depuis un simple navigateur.
- Un ensemble de fonctions minimales : à titre d’exemple, Google Docs ne proposait pas encore une alternative à Powerpoint, qui n’est arrivée qu’en octobre 2007.
- Un prix «de rupture», très bas : 40 € par an et par utilisateur, tout compris.

Google Apps, en 2010, c’est :
- Le même prix, de 40 €/personne/an : ceci devrait rassurer les entreprises qui pensaient que Google aurait la tentation d’augmenter ses prix. A l’inverse, les clients qui ont fait ce choix ont maintenant beaucoup plus de fonctionnalités, au même prix.
- De très nombreuses innovations : elles se sont rajoutées de manière continue, et font que la «version» 2010 a atteint un excellent niveau de maturité.
- Des évolutions en continu, qui évitent aux entreprises les traumatismes et les coûts des changements traditionnels de version.
- Des fonctionnalités «professionnelles», spécifiques, demandées par les entreprises, telles que la délégation de lecture de sa boîte mail par une assistante, une gestion efficace des groupes et les liens avec un annuaire interne, qu’il soit LDAP ou Active Directory de Microsoft.
- A titre d’illustration, Revevol a publié la liste des évolutions pour le seul mois de décembre 2009 et une liste des principales améliorations de l’année 2009.

Sommaire livre blanc Google Apps Pour ceux qui ne sont pas encore convaincus de la valeur de Google Apps (Si, si, il en reste encore !), je leur propose de télécharger, gratuitement, le livre blanc que Revevol a écrit pour en présenter les principaux avantages.

Il y a maintenant en France des centaines d’entreprises, de 10 à 30 000 utilisateurs, qui ont déployé avec succès Google Apps. On y trouve des noms très connus, tels que Valeo, EuroMaster ou le groupe malakoff méderic.


Une parfaite démonstration du modèle d’innovation de Christensen !

Les lecteurs habituels de mon blog le savent bien, je suis un grand «fan» du modèle de l’innovation de Christensen, qui explique pourquoi seules les innovations de rupture peuvent détrôner les produits leaders aux fonctionnalités surdimensionnées.

L’offensive menée par Google contre les solutions bureautiques de Microsoft, Office et Exchange, illustre à la perfection la pertinence de ce modèle !
Modèle Christensen-Apps 2007 - 2010
Pour la grande majorité des utilisateurs, le point d’équilibre entre leurs attentes et les fonctionnalités des solutions de Microsoft a été atteint avec Office 97 et Exchange 2003.
Toutes les versions ultérieures ont essayé, difficilement, de convaincre les utilisateurs et les décideurs qu’elles offraient des améliorations «indispensables».
Super Constellation TWA C’est la situation où se trouvait, au milieu des années 1950, Lookheed en essayant de vendre son «SuperConstellation», le top du top des avions à hélice.

En proposant en 2007 la première version de Google Apps, aux fonctionnalités minimales, Google se situait sur la courbe «rouge» de l’innovation de rupture, en n’attaquant pas Microsoft de front.

3 ans plus tard, comme je l’ai montré dans la première partie de ce texte, Google Apps a fait des progrès spectaculaires et se trouve maintenant au «point magique», au confluent d’‘une offre bien adaptée aux attentes de la majorité des utilisateurs «normaux» dans les entreprises.

Le 707, premier avion à réaction de Boeing, était bruyant, peu confortable ; cela ne l’a pas empêché de détrôner, en moins de cinq années, tous les fournisseurs, tels que Lookheed, qui continuaient à proposer des avions à hélice.

Choices Comme les dirigeants d’AirFrance ou de TWA à l’époque, les responsables informatiques ont maintenant le choix entre :
- Des produits surdimensionnés, en fin de vie, s’appuyant sur des infrastructures dépassées, tels que Office 2010 ou Exchange 2010.
- Des solutions innovantes, dont tout l’avenir est devant elles, et qui répondent aux véritables attentes de la majorité de leurs clients internes.

Rarement un choix intelligent aura été plus facile !



L’hommage de Microsoft à ... Google Apps

Google ne pouvait rêver d’un plus beau cadeau d’anniversaire !

Google vs microsoft En prenant Google Apps pour cible, Microsoft crédibilise immédiatement le challenger actuel auprès de tous les responsables informatiques !

Très conscient du succès grandissant de Google Apps dans les entreprises de toute taille et de tout secteur d’activité, Microsoft vient de démarrer une campagne très agressive contre Google Apps.
Une première vidéo est visible sur ... YouTube, ce qui ne manque pas de sel quand on sait que YouTube appartient à Google.



SI vous avez installé Silverlight, vous pouvez aussi visualiser, mais cette fois sur le site de Microsoft, une autre vidéo qui attaque Google Apps.

Il est amusant de constater que certaines des «déficiences» de Google Apps mise en avant par Microsoft ne sont déjà plus d’actualité, telles que la délégation pour la messagerie et l’agenda, ou la création de «dossiers».
Ce sera un jeu d’enfant pour Google de rendre caduque chaque nouvelle itération de ces vidéos anti-Google en proposant en quelques semaines les fonctions «manquantes» que Microsoft choisit de mettre en évidence !

Ghost Oui, Microsoft à la trouille de Google Apps !

En Europe, un «commando» anti-Google est opérationnel ; il est envoyé dans toutes les entreprises, moyennes et grandes, qui ont consulté Google pour un éventuel déploiement de Google Apps. Leur mission est claire : tout faire pour ralentir le nombre de références de Google Apps.
C’est l’une des raisons pour laquelle un grand nombre de responsables informatiques ne souhaitent pas que l’on parle de leurs projets Google Apps, même lorsqu’ils sont très avancés dans le déploiement.


Et demain ?

Google 5th birthday Début 2012, on célèbrera le 5ème anniversaire de Google Apps.

Ses concurrents ne seront plus ... Exchange ou Office, mais les versions Web que Microsoft, IBM et Cisco proposeront aux entreprises pour concurrencer Google Apps, devenu le leader du marché de la Bureautique 2.0.

Cette concurrence sera bien sur bénéfique pour les entreprises, qui pourront  abandonner leurs «avions à hélice» et choisir entre plusieurs «avions à réaction» ; tant mieux !

En 2009, un DSI d’une grande entreprise qui avait choisi Google Apps à reçu la visite de l’un des plus hauts responsables de Microsoft qui venait le voir pour lui demander d’expliquer les raisons de son choix.
Le dialogue a été le suivant :
- Microsoft : dommage que vous ayez fait ce choix, nous aurons bientôt une solution comparable à celle de Google.
- Le DSI : merci, vous confirmez la pertinence de mon choix, et tant qu’à faire, je suis heureux d’avoir choisi le nouveau leader !

Tout est dit !

Bon anniversaire, Google Apps !

Lethargy Merci à Google d’avoir réussi à dynamiser et réveiller un marché qui était tombé en léthargie depuis trop longtemps !

Read the original blog entry...

More Stories By Louis Nauges

Louis Naugès is Founder & President of Revevol, the first European Consulting organization 100% dedicated to SaaS and Cloud Computing. He has 30 years of IT experience. Very few people in Europe have his knowledge and expertise in Cloud & SaaS technologies and applications. He works directly with CIOs of very large organizations. Revevol is the first EMEA distributor of Google Apps and the largest worldwide organization deploying Google Apps is one of Revevol's clients.