The First European Consulting Organization 100% Dedicated to SaaS and Cloud Computing

Louis Nauges

Subscribe to Louis Nauges: eMailAlertsEmail Alerts
Get Louis Nauges: homepageHomepage mobileMobile rssRSS facebookFacebook twitterTwitter linkedinLinkedIn


Related Topics: Twitter on Ulitzer, SEO Journal, Startup Journal, Venture Capital, Macintosh Magazine, Facebook on Ulitzer, Microsoft Developer, CIO/CTO Update, Telecom Innovation

Blog Feed Post

L’effet WhatsApp : un milliard de clients, sinon rien...

 

19 B $ Watering Facebook19 milliards de dollars pour une entreprise née il y a 4 ans, avec 55 collaborateurs et un chiffre d’affaires de 20 M de dollars... L’annonce du rachat de WhatsApp par Facebook a surpris des millions de personnes et fait rêver tous les créateurs de start-up.

Je ne connais pas beaucoup de ratios comptables classiques qui pourraient justifier une telle valorisation, de 1 000 fois le Chiffre d’Affaires.

De nombreux commentateurs, ici ou , ont évoqué l’absurdité de ce chiffre, le retour de la bulle Internet....

Et si Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, avait fait une bonne affaire ?

C’est de cela que je souhaite parler dans ce billet.

 

Microsoft : un précurseur

Bill Gates 1980Au début des années 80, il y a plus de 40 ans, Bill Gates, le fondateur de Microsoft, a défini la « mission » de son entreprise par un objectif très ambitieux pour l’époque : 

« A computer on every desk and in every home. » (Un ordinateur sur chaque bureau et dans chaque maison.)

Ce pari, immense, a été gagné ; Microsoft a été la première société de logiciels au monde à passer la barre du milliard de clients avec ses deux produits phares, Windows et Office.

C’est d’autant plus exceptionnel que ce succès est venu dans un monde « Client/Serveur », avant que l’Internet ne prenne le dessus.

 

Téléphonie mobile et Internet : des milliards de clients

A la fin de l’année 2013, il y avait :

  • 7,1 milliards de personnes sur terre.
  • 6, 7 milliards d’abonnements à la téléphonie mobile.
  • 2, 8 milliards d’Internautes.

Mobile subscriptions : World regionLe nombre d’abonnements mobiles n’est pas celui du nombre d’utilisateurs, car de nombreuses personnes possèdent 2 ou 3 cartes SIM. C’est cependant un chiffre impressionnant, surtout quand on sait que la téléphonie mobile a vraiment démarré en 1995, il y a 20 ans.

Ce que montre aussi clairement ce graphique, c’est que l’Europe de l’Ouest et l’Amérique du Nord sont des ... nains dans ce domaine. Il y a pratiquement autant d’abonnés au Moyen-Orient et en Amérique du Nord !

Internet users: 100 habitantsA l’inverse, les internautes sont, pour le moment, plus nombreux dans les pays développés. 

Comme le montre ce graphique :

  • 39 % de la population mondiale avait accès à Internet en 2013.
  • Ce pourcentage atteint 77 %, presque le double, dans les pays développés.
  • Il n’est que de 31 % dans les pays en émergence.

World Map Internet : number usersCe décalage est bien mis en évidence par cette carte du monde où la surface de chaque région est proportionnelle au nombre d’Internautes.

En comparant ces deux familles de statistiques, les grands acteurs mondiaux de l’Internet, Google, Facebook... ont bien compris que la croissance de leurs marchés viendrait :

  • Des pays en émergence.
  • De l’Internet mobile.

  

A la chasse aux 3 milliards de nouveaux internautes

Comment permettre à ces 3 milliards de « non-internautes » d’avoir un accès à Internet ? En créant des réseaux d’accès mobiles à faible coût dans les zones non couvertes par les solutions traditionnelles.

Google et Facebook en sont convaincus et ont lancé de nombreuses initiatives dans ce domaine.

O3B couvertureGoogle est l’un des principaux sponsors du projet « O3B », Other Three Billion : ce réseau de satellites basse altitude couvrira l’espace Equateur +/- 45 °, c’est-à-dire toute l’Amérique centrale et du Sud, toute l’Afrique, une grande partie de l’Asie et toute l’Océanie, en clair les pays où se trouvent les 3 milliards de « non-internautes ». 

Les premiers satellites seront opérationnels cette année, en 2014. Le premier lancement, par Arianespace avec une fusée russe Soyuz, de quatre satellites fabriqués par Thales, a eu lieu en juin 2013.

 Plus récemment, Google a démarré le projet LOON ; il s’agit d’envoyer des centaines de ballons, à 20 km d’altitude, pour fournir des accès Internet à des zones géographiques mal couvertes. Les premiers essais ont eu lien en Nouvelle-Zélande et le premier réseau complet de ballons devrait circuler le long du 40° latitude Sud.

De son côté, Facebook a lancé, en 2013, le projet Internet.org, qui a, lui aussi, comme objectif de fournir des accès internet à très bas coût dans les pays en émergence.

  Zuckerberg-MWC14Mark Zuckerberg a profité de sa présence à Barcelone lors du Mobile World Congress de février 2014 pour faire la promotion de son projet internet.org, en lançant un appel aux opérateurs pour qu’ils l’aident.

Est-ce que les efforts de Facebook et Google sont uniquement pilotés par la volonté d’aider les pays en émergence ? Bien sur que non ! Plus d’internautes signifie plus d’utilisateurs de leurs services et cela ne me choque absolument pas, au contraire. Tout le monde sera gagnant, les « non-internautes » actuels et les fournisseurs de services.

 

Whatsapp : 500 millions d’utilisateurs en 4 ans

C’est dans ce contexte de milliards de clients potentiels que le rachat de WhatsApp par Facebook prend tout son sens.

Growth number of users : 4 yearsWhatsApp est l’entreprise qui a eu la plus rapide croissance de son nombre de clients, comme le montre ce graphique. Le milliard de clients pourrait être atteint dans les 2 ou 3 ans qui viennent.

WhatsApp est aussi très présent dans les pays en émergence, où la gratuité des échanges est un argument-choc !

MIT Value of a Social media userSur le plan financier, la remarquable revue « Technology Review », publiée par le MIT, a construit un graphique intéressant ; il montre que le prix payé par Facebook, environ 42$ par abonné, est presque « raisonnable » si on le compare aux chiffres de Twitter ou de Pinterest. 

C’est encore plus vrai si l’on tient compte de « l’effet réseau » qui considère que la valeur d’une entreprise croît comme le carré du nombre de ses clients ; WhatsApp a deux fois plus de clients que Twitter. 

 

Synthèse : la grande valeur des usages universels

Les plus grands succès de l’informatique se sont construits autour des applications « universelles » capables d’intéresser des millions, des milliards de personnes :

  • Office sur les PC.
  • Les Webmail pour Internet.
  • Les communications : Skype, WhatsApp...
  • Les réseaux sociaux :  LinkedIn, Facebook...

Le rapprochement du mobile et d’Internet va créer, avant la fin de cette décennie, un marché de 5 à 7 milliards de personnes connectées en permanence, et en priorité depuis un objet mobile, smartphone ou tablette.

India desktop-vs-mobileL’exemple de l’Inde est intéressant : depuis 2012, le nombre d’internautes mobiles a dépassé celui de ceux qui naviguent depuis un PC de bureau.

Etre l’un des fournisseurs de ces marchés mondiaux, avec des clients dont le nombre dépasse le milliard, ce sera l’une des clefs de la réussite pour les fournisseurs qui veulent rester leaders. 


Combien seront-ils, capables d’atteindre cet objectif ? GAMA (Google, Amazon, Microsoft et Apple), auxquels on peut rajouter Facebook ont déjà atteint cet objectif.

Logo Leaders Chinois InternetD’où viendront les prochains leaders ? Très probablement d’Asie avec des sociétés comme China Telecom, Baidu ou Alibaba qui peuvent compter sur leurs gigantesques marchés nationaux pour atteindre cette masse critique du milliard de clients.

Y aura-t-il de la place pour beaucoup d’autres acteurs ? Je n’en suis pas certain.

 

Read the original blog entry...

More Stories By Louis Nauges

Louis Naugès is Founder & President of Revevol, the first European Consulting organization 100% dedicated to SaaS and Cloud Computing. He has 30 years of IT experience. Very few people in Europe have his knowledge and expertise in Cloud & SaaS technologies and applications. He works directly with CIOs of very large organizations. Revevol is the first EMEA distributor of Google Apps and the largest worldwide organization deploying Google Apps is one of Revevol's clients.